FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » » REVOLVER 1874 CIVIL A CLE VERNEY-CARRON.

REVOLVER 1874 CIVIL A CLE VERNEY-CARRON.

Reference - 9480720

Intéressante version civile du revolver 1874 produite à la Belle Epoque par un grand nom de l'armurerie française..

Expédition sous 2 jours
1,600.00 €

Ajouter au panier

Demander un devis

Description
Calibre 11mm/73
Le métal est dans son bronzage mat patiné, un peu éclairci aux angles.
Chien, axe, baguette d'extraction, portière  et détente polis, dans une patine grise. 
Le dessus du cadre est bien marqué Verney-Carron Frères à Saint-Etienne en lettres gothiques.
Poinçon de St-Etienne sur le côté supérieur droit du cadre.
Le mécanisme est bien fonctionnel, très léger jeu latéral au barillet à l'abattu.
Les vis sont guillochées et extémité de du poussoir de verrouillage de l'axe à décor de palme.
Barillet avec poinçon de St-Etienne au fond d'une cannelure.
Le canon de 11 cm est à pans sur la première moitié puis rond, guidon sur queue d'aronde.
L'intérieur comporte de belles rayures, proche du miroir.
Le côté gauche du bâit comporte une plaque de recouvrement qui se retire grâce à une longue clé de verrouillage et permet un accès facile au mécanisme intérieur.
Baguette d'exctraction dans son logement glissière.
Belles plaquettes en noyeraux jolis quadrillages.
Anneau de calotte.
Intéressante version civile du revolver 1874 produite à la Belle Epoque par un grand nom de l'armurerie française..
 
Référence : 9480720
Longueur : 230mm
Marquage : Verney-Carron Frères à Saint-Etienne 
Après l'adoption par l'Armée française des révolvers Modèle 1873 et 1874, l'industrie armurière civile produisit des exemplaires destinés notamment à une clientèle de coloniaux qui pouvait ainsi avoir une arme tirant la mme munition que les revolvers réglementaires. Cet exemplaire a la particularité d'avoir une plaque de recouvrement facilement démontable pour le nettoyage du mécanisme. La société  Verney-Carron a été fondée en 1820 par l'armurier Claude Verney (1800-1870), issu d'une famille d'armuriers éminents depuis 1650, et a remporté le premier prix d'un concours d'armurerie organisé par la Ville de Saint- Étienne à l'âge de 20 ans. En 1830, il a épousé Antoinette Carron, la fille d'une autre famille d'armurier et a changé le nom de son entreprise en Verney-Carron.​ C'est un des plus anciens fabricants d'armes de chasse et militaires français.
Retour en haut