FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher

POIVRIERE MARIETTE CINQ CANONS.

Reference - 4650419D

Intéressante poivrière produite dans les années 1840-50 avant l'essor du revolver.

Expédition sous 2 jours
1,100.00 €

Ajouter au panier

Demander un devis

Description

Calibre 10mm à percussion
Les parties métalliques sont dans une patine grise avec piqûres sur la bride de poignée et petites taches par endroit sur les canons.

Le coffre arrondi et la bride de poignée sont ornés d'un riche décor de rinceaux gravé sur fond rainuré.

Bon mécanisme double action  fonctionnel, la détente anneau soulève un chien situé sous le coffre devant la détente et fait tourner le bloc des cinq canons.

La bride inférieure est marquée Mariette Breveté.

Les canons damas de 7,5 cm  comportent à l'arrière une masselotte avec cheminée.

Les masselottes et les canons portent un numéro identique.

Les intérieurs sont rayés en sortie de bouche, les surfaces ont une petite oxydation.

Les garde-feux entre les canons sont décorés d'un motif floral, l'un comporte le poinçon de Liège et un F couronné.

Les plaquettes de crosse en ébène sont dans une jolie patine, elles sont maintenues par une vis sur rosette.

Intéressante poivrière produite dans les années 1840-50 avant l'essor du revolver.


Référence : 4650419D
Longueur : 188mm
Marquage : Mariette Breveté
Guillaume Mariette,  armurier à Cheratte (Liège) a été actif de 1832 à 1875. Il a déposé de nombreux brevets tout au long de sa riche carrière. Il aurait été instruit du métier d’armurier par son père maitre-platineur à la Manufacture Impériale de Liège dès 1803.En 1839, il a déposé le brevet pour une poivrière de son invention qui allait faire sa notoriété mais qui allait aussi lui attirer des déboires en justice notamment avec Samuel Colt et Eugène Lefaucheux cependant le résultat de ces procès ne nous est pas connu. Ce type d’arme, dénommé "pepperbox" dans les pays anglo-saxons fut très populaire parmi les armes de défense jusqu’à la fin des années 1850.

 

Arme classée en catégorie D2 § e par le décret n°2018-542 du 29 juin 2018. Achat et détention libres par des personnes majeurs. Modèle avant 1900.

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris