FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » » PISTOLET DE RECOMPENSE LEPAGE-MOUTIER.

PISTOLET DE RECOMPENSE LEPAGE-MOUTIER.

Reference - 6820121D
Expédition sous 2 jours
3,700.00 €

Ajouter au panier

Demander un devis

Description

Calibre 17mm

Jolie platine à silex entièrement fer, à corps plat orné rinceaux à l’arrière. 

Elle est signée Lepage Moutier à Paris. 

Chien à col de cygne et arête médiane orné de rinceaux. 

Le bassinet comporte un garde-feu à volute avec bride également en volute. 

La batterie à léger retroussis comporte un décor de rinceaux en suite sur sa partie extérieure qui présente une arête médiane.

Le pied de la batterie est en forme de volute.

La platine est dans une finition noire légèrement éclaircie avec le passage du temps. 

Le mécanisme est bien fonctionnel, avec des crans nets. 

Le canon de 35,5 cm, dans son bronzage, est à pans au départ puis rond. 

Le tonnerre est superbement orné d’un décor d’entrelacs floraux dans sa belle dorure. 

L’intérieur lisse a sa surface oxydée. 

La queue de culasse à décrochement est ornée de rinceaux, hausse fixe à l’avant.

Excellente monture en noyer à fût long, aux angles bien vifs, dans une belle patine. 

Les magnifiques garnitures sont en vermeil. 

Elles présentent une longue capucine à deux bandes et d’un long embouchoir à trois bandes et guidon en demi-lune somptueusement ornés d’un décor floral à l’orientale. 

La contre-platine, la sous-garde et le pontet à petite volute sur le devant sont décorés en suite. 

Bride de sous-garde à décor granité. 

La calotte à courtes oreilles est décorée dans le même style, sa partie centrale comporte un bouton à décor de pétales. Avec sa baguette en fanon de baleine à tête en os. 

Ce modèle de pistolet était offert par le gouvernement français aux chefs de tribus algériens lors de la conquête de l’Algérie.

 

Référence : 6820121D

Longueur : 530mm

Marquage : Lepage Moutier à Paris.

Louis-Michel Lepage-Moutier était arquebusier à Paris sous Louis-Philippe et Napoléon III. En 1842, il succède à Henri LePage, son beau-père. Exposition de Paris en 1844, 1849, 1855 (Médaille de 1ère classe), 1867 et de Londres en 1851 (Médaille de Prix) et 1862. En 1865, il s'associe à Henri Faure-Le Page. Il décède en 1868. Sous Louis-Philippe et Napoléon III, ce pistolet de style oriental était fabriqué par le célèbre armurier parisien Lepage-Moutier à la demande du gouvernement français de l’époque. Il était destiné à être offert aux chefs de tribus et dignitaires algériens pour les récompenser de leur fidélité à la France après la conquête de l’Algérie par les Français.

Retour en haut