FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » » PAIRE DE PISTOLETS D'OFFICIER PREMIER EMPIRE.

PAIRE DE PISTOLETS D'OFFICIER PREMIER EMPIRE.

Reference - 360406

Jolie paire de pistolets faite pour un officier supérieur au début du Premier Empire.

Expédition sous 2 jours
1,900.00 €
Ajouter au panier
Demander un devis
Pistolet d'officier 1er Empire

Calibre 14mm

Les parties métalliques polies sont dans une petite patine grise avec petites taches de surface sur l'un et de petites taches de piqûres sur le second. 

Les platines à silex ont été transformées à parcussion vers 1830. 

Les mécanismes sont à revoir, les crans d'armé sont usés.

Les corps de platines comportent un rétrein à l'arrière orné d'un trophée militaire avec tambour et faisceau de licteur, les contours sont soulignés d'un filet. Ils sont marqués de l'arquebusier belge NM Lesoinne.

Les canons de 27 cm sont octogonaux avec bouches légèrement évasées. 

Les intérieurs comportent des rayures cheveux.

Les bouchons de culasse ont été remplacés lors de la transformation à percussion par des bouchons à masselotte porte-cheminée avec un joli rempart en volute.

Les organes de visées se composent d'un long guidon sur queue d'aronde et d'un cran fixe sur la queue de culasse. Celle-ci est joliment ornée d'un décor floral. Les vis sont guillochées. 

Les bois à fûts longs sont dans une jolie patine d'âge, les crosses sont quadrillées. 

Les tranches des crosses à courbure typique sont décorées d'une frise de feuilles, le contour de la calotte d'une frise à motif d'écailles rondes.

Les garnitures fer sont  finement décorées d'un trophée d'armes sur la contre-platine et le pontet et d'un motif rayonnant  entouré d'une frise sur la calotte plate. 

Le devant de sous-garde est à décor en urne. 

Les baguettes en bois comportent des têtes en corne.  

Jolie paire de pistolets faite pour un officier supérieur au début du Premier Empire.

 

Reférence:: 360406 :

Longueur : 403mm

Marquage : N M Lesoinne

 

N. Maximilien Lesoinne est répertorié comme arquebusier de la ville de Liège (Belgique) entre 1820-1850. Cette paire de pistolets inspirés du pistolet Vendémiaire des officiers généraux du début du Premier Empire indiquent qu'il exerçait déjà à cette époque. En 1834, il crée avec de la main d'oeuvre anglaise une fonderie au Val Benoît puis une fabrique de garnitures d'armes à feu. En 1834, il s'associe avec L. Pirlot, leurs armes sont signées N.M. Lesoinne & Pirlot puis N.M Lesoinne & Pirlot Fils. En 1830, avec L. Pirlot, P.J. Malherbe et Auguste Francotte, il fournit 4500 armes au nouvel état belge.

 

 

Arme classée en catégorie D2 § e par le décret n°2018-542 du 29 juin 2018. Achat et détention libres par des personnes majeurs. Modèle avant 1900.

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris