FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » LOT DE DEUX COUTEAUX VENDETTA CORSES.

LOT DE DEUX COUTEAUX VENDETTA CORSES.

Reference - 10170522D

Représentatif de l'Ile de Beauté.

Expédition sous 2 jours
110.00€
Ajouter au panier
Demander un devis
Description

Un à monture laiton avec plaquettes synthétiques plates couleur écailles de tortue dont une ornée du blason de la corse avec marquage Véritable Corse en partie visible.

Lame repliabel de 11,5 cm à un tranchant, dans une patine grise avec quelques taches de surface.

Une face de lame comporte le marquage Vendetta Corsa encore visible, l’autre face une devise difficilement lisible.

Longueur totale déplié : 255mm. Longueur replié : 140mm.

Années 1930.

 

Un à monture acier dans une patine grise avec quelques taches de surface.

Avec plaquette synthétiques imitation corne, une avec petit éclat au talon.

Lame repliable de 14,5 cm à un tranchant, dans une petite patine grise avec quelques petites taches de surface.

Une face est marquée Vendetta Corsa encadré de motifs floraux et l’autre face Morte-al-Nemico encadré d’une ancre de marine et d’un motif floral. Marquage de fabricant 49 Chabrol.

Longueur totale déplié : 320mm. Longueur replié : 175mm.

Belle Epoque.

 

Référence : 10170522D

Le  « Vendetta Corse » doit son nom au « Stylet » du 16ème siècle, un couteau droit et pointu, une arme utiliséE pour la chasse, pour l’attaque ou la défense. De nombreuses légendes comptent l’utilisation de ce couteau lors de vengeances familiales ou de règlement de compte entre voyous : la célèbre Vendetta. Vers 1870, deux commerçants ajacciens, s’inspirant des couteaux italiens et de l’histoire du « Stylet », inventent le couteau dit « Vendetta Corse ». sa lame était gravée de devises vengeresses rédigées en italien. C’est à la fin du XIXe siècle, lorsque le tourisme commence réellement en Corse, que ce couteau fut réhabilité et se popularise. Produit aussi par des couteliers du continent, il sera vendu aux touristes, aux amateurs et aux collectionneurs, ramenant avec eux, un morceau d’histoire de la Corse. Chabrol était coutelier à Laguiole (Aveyron) à la fin du XIXe siècle.

Retour en haut