FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » » FUSIL INFANTERIE TYPE AN IX POUR LA GARDE NATIONALE.

FUSIL INFANTERIE TYPE AN IX POUR LA GARDE NATIONALE.

Reference - 9500720
Expédition sous 2 jours
800.00 €

Ajouter au panier

Demander un devis

Description

Les parties en acier poli sont dans une petite patine grise avec petites taches d'oxydation de surface par endroit.

La platine à silex du modèle An IX comporte un poinçon de fabricant privé présentant les lettres HB couronnées et un poinçon circulaire avec la lettre R.

La mécanique est bien fonctionnelle avec des crans bien nets.

Le canon de 102,8 cm est à pans courts au départ puis rond.

Le côté gauche du tonnerre est poinçonné du HB couronné et d’un poinçon ovale marqué ST – E T, probablement un poinçon d’épreuve de St-Etienne.

L'intérieur lisse a sa surface légèrement oxydée.

La monture en noyer est dans une jolie patine, un éclat près du côté gauche de la queue de culasse a été recollé.

L’extrémité du fût est enturée à partir de la grenadière.

La crosse comporte une joue sur le côté gauche, de poinçons plus lisibles sur la crosse.

Bonnes garnitures fer, dans une petite patine.

Le pontet est du modèle 1816-22. Toutes les garnitures sont poinçonnées du HB couronné.

Baguette acier de remplacement, un peu courte.

Fait par un armurier civil pour la Garde Nationale au début du règne de Louis-Philippe.

 

Référence : 9500720

Longueur : 1410mm

Au début de la Monarchie de Juillet, Louis-Philippe développa la Garde Nationale, celle-ci devenant la gardienne du régime. On manqua vite d’armes pour en équiper ces unités de soldats-bourgeois. On fit appel à l’armurerie civile pour fabriquer des fusils plus ou moins réglementaires, ceux-ci étant souvent faits à partir d’éléments de systèmes d’armes différents comme cet exemplaire.

Retour en haut