FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » » FUSIL DE GRENADIER DE LA GARDE IMPERIALE MODELE 1854.

FUSIL DE GRENADIER DE LA GARDE IMPERIALE MODELE 1854.

Reference - 4750519D

En service dans les régiments de Grenadiers de la Garde Impériale sous le Second Empire.

Expédition sous 2 jours
1,800.00 €
Ajouter au panier
Demander un devis
Description

Les parties métalliques sont dans un joli poli.

La platine arrière à percussion est bien marquée de la Manufacture Impériale de Châtellerault, mécanisme bien fonctionnel.

Le canon rond de 1083mm comporte cinq pans au départ.

Poinçon C couronné sur le côté gauche du tonnerre et date de fabrication 1856 sur le côté droit, poinçon DE sur le pan supérieur.

Il est bien millésimé sur la queue de culasse.

L'intérieur comporte encore de bonnes rayures un peu usées à la bouche, petite oxydation de surface.

Les organes de visée se composent d'une hausse fixe à cran unique situé sur le haut de la queue de culasse et d'un guidon en demi-lune sur embase rectangulaire.

Bonne monture en noyer clair dans une jolie patine, quelques traces de manipulation qui ont noirci avec le temps.

Macaron de crosse avec lettres centrales MI pour Manufacture Impériale et la date 1856 bien visibles.

Bonnes garnitures fer poinçonnées.

La baguette en forme de poire avec face concave est une reproduction du modèle Voltigeur, plus courte.

Avec bretelle de buffle blanc de fabrication récente.

En service dans la Garde Impériale sous le Second Empire avant son remplacement en 1866 par le fusil Chassepot.


Référence : 4750519D
Longueur : 1475mm
Marquage : Mre Impale de Châtellerault, Mle 1854, C 1856
En 1854, Napoléon III décida de recréer une Garde Impériale copiée su celle de son prestigieux oncle et mise au goût du jour. Si les uniformes de cette nouvelle Garde s'inspiraient du Premier Empire, son armement se distinguait par l'adoption des derniers progrès de l'époque. Le système d'armes 1854 dit de La Garde Impériale, comportant trois armes (fusil de Grenadier, fusil de Voltigeur, mousqueton de Gendarmerie) se distinguera par l'innovation technique de la balle auto-forçable. Lors de la généralisation du système 1857, le raccourcissement des fusils de Grenadier fut décidé mais seuls les exemplaires qui étaient en dépôt de réserve dans les manufactures subirent cette modification. Un état du 1er janvier 1863 permet de chiffrer à 7000 exemplaires les fusils non raccourcis à la nouvelle longueur. Ce fusil en fait partie. C'est un souvenir de la Garde Impériale de Napoéon III qui comportaIt deux régiments de Grenadiers.

 

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris