FrançaisEnglish
My account
>
Any question ? 06 79 96 55 97
0
Multicriteria Search
Age
Système
Search
» » » TABLIER DE FRANC-MACON RITE ECOSSAIS.

TABLIER DE FRANC-MACON RITE ECOSSAIS.

Reference - 6740121D

Utilisé à la Belle Epoque.

Dispatched within 2 days
320.00 €

Add to cart

Ask an estimate

description

Tablier en basane avec devant en couleur blanc-jaune et dos de couleur bleu, quelques petite taches d’usure à la surface par endroit. 

Rabat sur la partie supérieure, au bord arrondi, en basane de couleur bleu, avec motif de la Franc-Maçonnerie cousu en fil doré patiné, présentant le compas et l’équerre tête-bêche avec lettre G au centre.

Double galonnage doré sur le pourtour, reste de franges dorées sur le côté gauche. 

Le dos du rabat comporte une étiquette du fournisseur George Kenning ans Son avec adresse de ses magasins à Londres, Manchester, Liverpool et Glasgow. 

Le corps du tablier comporte deux suspentes en basane avec dessus recouvert d’un tartan écossais aux couleurs « Royal Stuart ». 

Elles comportent aux extrémités deux agrafes en laiton ornées du chardon écossais avec sept boules pendantes sur chainettes en laiton. 

Deux cocardes en tissu bleu plissée dans les coins inférieurs. 

Le contour du tablier est bordé de tissu bleu avec les coins inférieurs en tartan Royal Stuart. 

Le tissu est bordé d’un galonnage doré de chaque côté qui est décousu à trois endroits et un peu effiloché. 

Ceinture en tissu tressé bleu pour la fixation dans le dos, avec crochet en S en laiton à décor de serpent. 

Utilisé à la Belle Epoque.

 

Référence : 6740121D

Dimension : 39,5 x 34,5 cm

La Franc-maçonnerie semble apparaître en 1598 en Ecosse), puis en Angleterre au xviie siècle. Elle se décrit, suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique », comme un « système de morale illustré par des symboles » ou comme un « ordre initiatique ». Organisée en obédiences depuis 1717 à Londres, la Franc-maçonnerie dite « spéculative » (philosophique) fait référence aux Anciens devoirs de la « maçonnerie » dite « opérative » anglaise formée par les corporations de bâtisseurs. Elle puise ses sources dans un ensemble de textes fondateurs rédigés entre les xive et xviiie siècles.

Back to top