FrançaisEnglish
Any question ? 06 79 96 55 97
0
Multicriteria Search
Age
Système
Search
» » » » LANCE-HARPON GASTINNE-RENETTE.

LANCE-HARPON GASTINNE-RENETTE.

Reference - 6510121D

Rare lance-harpon fabriqué par le célèbre armurier parisien à la fin du XIXe siècle.

Dispatched within 2 days
1,150.00 €

Add to cart

Ask an estimate

description

Calibre 45-60 à blanc

Il s’agit d’un fusil Remington Rolling-Block transformé en lance-harpon.

Les parties métalliques sont dans une finition blanc mat comme anodisé.  

Le mécanisme avec chien extérieur et bloc pivotant typique du Rolling Block est bien fonctionnel, extracteur.

Canon de 35 cm retubé lisse avec bon intérieur comportant quelques petites taches par endroit.

Le dessus du canon est marqué Gastinne-Renette, le côté gauche est marqué du calibre et du matricule que l’on retrouve sur le boîtier.

Les organes de visée se composent d’une hausse fixe et d’un guidon, les deux sur queue d’aronde.

Les bois sont en bon état, dans une jolie patine.

La poignée et le devant sont quadrillés, le talon de crosse est en caoutchouc.

Support en bronze sous le fût, marqué Gastinne-Renette Bte.

Il supporte un dévidoir constitué d’une plaque courbe en acier marquée Gastinne-Renette Bte Patent 1151-95 qui supporte deux bras en bois et comporte un gros ressort.

Avec un harpon de 41 cm en acier bronzé comportant un anneau coulissant dans une ouverture située sur la hampe et dont la pointe présente deux barbillons rabattables.

Le fonctionnement de l’arme se présente ainsi : l’anneau coulissant du harpon est relié à une corde (absente) enroulée sur le dévidoir dont le ressort assure une certaine tension. Le tir est possible jusqu’à 25 mètres.

Rare lance-harpon fabriqué par le célèbre armurier parisien à la fin du XIXe siècle.

 

Référence : 6510121D

Longueur : 753mm

Marquage : Gastinne-Renette Bte

Matricule : 98504-97

Curieux réemploi d'une arme de guerre pour un usage civil inhabituel. 

La maison Gastinne-Renette a pour origine Louis-Julien Gastinne, Arquebusier à Paris qui épousa la fille de son employeur, Albert Renette, en 1834.Il lui succéda en 1840 créant la maison Gastinne-Renette. Il sera arquebusier de l'Empereur Napoléon III et du roi d'Espagne. Il obtiendra plusieurs médailles aux diverses exposistions de Paris de la seconde moitié du XIXe siècle. Sa descendance conservera la maison jusqu'au XXe siècle.

 

 

Back to top