FrançaisEnglish
My account
>
Any question ? 06 79 96 55 97
0
Multicriteria Search
Age
Système
Search
» » » » FUSIL DU CORPS DE CADETS SUISSE MODELE 1800 /42.

FUSIL DU CORPS DE CADETS SUISSE MODELE 1800 /42.

Reference - 6760121D

Intéressant fusil fait pour le Corps de Cadets de la Confédération helvétique au XIXe siècle.

Dispatched within 2 days
760.00 €

Add to cart

Ask an estimate

description

Calibre 10mm

Fusil d'infanterie fait en réduction pour le Corps de Cadets suisse.

Les parties acier sont polies, dans une petite patine grise avec taches de surface par endroit. 

La platine avant a été modifiée réglementairement lors de la transformation à percussion par le remplacement du chien. 

Le canon de 82 cm est à pans au départ puis rond. 

Le tonnerre est marqué du chiffre 153. 

La transformation à percussion a été réalisée en changeant le bouchon de culasse par un autre comportant une masselotte porte-cheminée.

L’intérieur lisse a sa surface légèrement oxydée. 

Les organes de visée se composent d’une hausse fixe sur la queue de culasse et par un guidon sur embase quadrangulaire brasé à l’extrémité du canon. La monture en bois clair est dans une jolie patine, quelques trous de vers rebouchés sur la crosse. 

Celle-ci est marquée Corps de Cadets sur son côté intérieur et du chiffre 269. 

Bonnes garnitures en laiton dans une légère patine. 

L’embouchoir, la grenadière, la capucine et la sous-garde portent le chiffre 21. 

Baguette acier à tête poire.

Intéressant fusil fait pour le Corps de Cadets de la Confédération helvétique au XIXe siècle.

 

Référence : 6760121D

Longueur : 1180mm

Marquage : Corps de Cadets

Les corps de cadets furent fondés, à l'imitation de l'étranger, dans plusieurs villes alémaniques dès la fin du XVIIIe siècle, puis en Suisse romande, notamment dans le canton de Vaud, dès le début du XIXe siècle et au Tessin dès les années 1850. On en comptait plus de 150 en 1874, créés surtout après 1830 et, pour plus d'une centaine, après 1848, grâce aux subventions allouées par l'Etat fédéral pour l'armement. Les unités de cadets étaient formées de garçons de 10 à 15 ans, dont certains adhéraient librement, d'autres en vertu d'obligations scolaires. Elles se consacraient à l’instruction militaire sous la direction d’officiers de l’armée. Subissant la concurrence de société de gymnastiques, les corps de cadets virent leurs effectifs décliner régulièrement quand la Confédération eut rendu obligatoire pour les garçons, par l'Organisation militaire de 1874, la gymnastique à l'école à titre de préparation militaire. Quelques corps subsistèrent dans certains cantons jusqu’en 1972.

Back to top