FrançaisEnglish
Any question ? 06 79 96 55 97
0
Multicriteria Search
Age
Système
Search
» » » EPEE MODELE 1884 D’ELEVE DE L’ECOLE POLYTECHNIQUE.

EPEE MODELE 1884 D’ELEVE DE L’ECOLE POLYTECHNIQUE.

Reference - 5281019D

Intéressante épée de la prestigieuse école française, en service sous la IIIe République.

Dispatched within 2 days
420.00 €

Add to cart

Ask an estimate

description

La monture est en bronze dans une petite patine.

Le pommeau sphérique est surmonté d’un bouton de rivure en forme de diabolo.

La branche de garde est plate avec de courts pans latéraux, elle est matriculée et poinçonnée.

Le clavier est orné du symbole adopté pour l’Ecole Polytechnique, la cuirasse et le pôt-en-tête du Génie sur deux canons croisés de l’artillerie, le tout sur une ancre de marine dans une couronne de feuillage.

Le contre-clavier rabattue est fixe.

Bonne fusée en corne cannelée avec son filigrane.

Bonne lame droite de 72,8 cm à double gouttière sur la première moitié puis en losange.

Elle est bien marquée Ecole Polytechnique et de la Manufacture nationale d’armes de Châtellerault en août 1930 dans les gouttières d’une face.

Bon fourreau en tôle d’acier bruni comportant deux garnitures en laiton, chape avec crochet, au matricule, trace de choc sur la bouterolle.

Intéressante épée de la prestigieuse école française, en service sous la IIIe République.

 

Référence : 5281019D

Longueur : 885mm

Marquage : Manufacture nationale d’armes de Châtellerault août 1930, Ecole Polytechnique

Matricule : 129

L'École polytechnique, couramment appelée Polytechnique et surnommée en Francfe l'« X », est l'une des 205 écoles d’ingénieurs françaises à délivrer un diplôme d’ingénieurs4. Elle est fondée en 1794 par la Convention nationale sous le nom d'École centrale des travaux publics et militarisée en 1804 par Napoléon 1er. L'École assure depuis sa création la formation d’ingénieurs, recrutés chaque année par un concours d'admission parmi les plus anciens et les plus difficiles de ceux que préparent les élèves de classes préparatoires.

Back to top