FrançaisEnglish
Une question ? 06 79 96 55 97
0
Recherche par critères
Période
Système
Rechercher
» » » » CARABINE DE TIRAILLEURS MODELE 1837 A LA PONCHARRA.

CARABINE DE TIRAILLEURS MODELE 1837 A LA PONCHARRA.

Reference - 3611018D
Expédition sous 2 jours
2,900.00 €
Ajouter au panier
Demander un devis
Description

Calibre 17mm
Les parties acier polies sont dans une légère patine, quelques taches de surface sur la platine et le canon.

La platine à ressort unique est dite à la Poncharra, à corps plat bien marqué de la Manufacture Royale de Châtellerault et poinçonné d'uN D surmonté d'une étoile.

Le chien est typique du modèle avec la crête très inclinée vers l'arrière.

Le mécanisme est bien fonctionnel.

Le canon de 92 cm est à cinq pans courts au départ puis rond.

Le conducteur entourant la cheminée et destiné à l'utilisation de la cartouche Brunéel comporte une échancrure donnant la hausse pour la distance de 150 mètres.

Le pan droit porte la date de fabrication 1839, le pan gauche l'indication du calibre.

Planchette mobile de hausse marquée 200 et 250 mètres.

L'intérieur du canon comporte enoore de bonnes rayures, petite oxydation à la surface.

Superbe monture en noyer dans une belle patine, macaron de crosse avec lettres MR (pour Manufacture Royale) au centre et la date 1839 encore bien visible, poinçon.

Belles garnitures en laiton bien poinçonnées d'un L surmonté d'une étoile et d'un B. Contre-platine et sous garde en fer.

Avec sa baguette acier à tête cylindrique percée pour le passage d'une broche lorsque l'on utilise un lavoir ou un tire-balle.

Un modèle rare dans un superbe état de conservation.

Arme en service sous Louis-Philippe chez les Tirailleurs de Vincennes, futurs Chasseurs d'Orléans.


Référence : 3611018D
Longueur : 1310mm
Marquage : Manufacture Royale de Châtellerault
Les armes à chambre rétrécie et canon rayé tirant une balle évidée autoforçable, bien que d'une meilleure précision de tir que les armes précédentes, ne furent fabriquées qu'en petit nombre. En effet, ou bien elles étaient légères et n'acceptaient qu'une petite charge de poudre et manquaient par conséquent de portée et de puissance (comme cette carabine ), ou bien elles acceptaient une charge de poudre suffisante pour avoir de la portée et de la puissance, et étaient alors très lourdes (fusil de rempart). Cette carabine n'a été fabriquée qu'à quelques centaines d'exemplaires et été affectée aux Tirailleurs de Vincennes qui allaient former quelques années plus tard les Chasseurs d'Orléans.

 

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris